Le voyage kids-friendly en Birmanie de Marie et ses blonds

Marie est photographe professionnelle. Elle vit en Alsace avec ses deux blonds de 4 et 7 ans. Le voyage fait partie de son ADN et l’Asie l’une de ses destinations de prédilection. C’est avec plaisir que nous embarquons avec elle et ses enfants pour la Birmanie. Un voyage épicé qu’elle nous raconte en images et en mots…

Février 2017

Direction la Birmanie avec mes 4 et 7 ans pour un road trip d’un mois. 2 semaines et demi en Birmanie et le reste en Thaïlande.

On arrive donc en Thaïlande et je n’avais pas pensé à faire mes visas pour la Birmanie. Note pour plus tard, il est possible de faire votre demande sur le net (dommage pour moi !). Une journée à faire des allers retours à l’ambassade, avec les kids évidemment … on a connu mieux.

Photographie – MDpix

Photographie – MDpix

BANGKOK

Je choisis toujours de commencer mes voyages et les finir à Bangkok, car j’adore cette ville, les enfants aussi.

Pour notre arrivée, j’avais réservé un hôtel que les enfants ont adoré, ça s’appelle le Kokotel, c’est mignon et il y’a une super salle de jeu ainsi qu’un toboggan à la place des escaliers (je vous rassure il y’a aussi des escaliers). Les enfants m’en parlent encore. En plus, l’hôtel est dans un quartier sympa, pas loin du Lumpini park, où il y ‘a absolument  tout pour occuper vos enfants : balançoires et jeux en tout genre, c’est immense. Ils peuvent courir partout, c’est le pied.

Photographie – MDpix

Photographie – MDpix

Photographie – MDpix

MANDALAY

Visas en poche, on s’envole pour Mandalay, au nord du Myanmar. J’ai fait le choix d’atterrir au nord et de repartir plus au sud à Yangoon, pour éviter des trajets inutiles. La Birmanie, c’est super grand, les trajets sont longs et on sait tous ce que sont les trajets avec des enfants à bord.

Mandalay, capitale culturelle : on arrive ! Il fait nuit, au détour d’une promenade pour admirer le Palais Royal, on tombe sur un birman super sympa, qui est à priori est guide et nous propose de nous emmener le lendemain dans tous les points sympas aux environs pour une somme dérisoire. On accepte et on a très bien fait. Je ne peux pas me tenir garante de tous les chauffeurs de Taxi de Mandalay, mais le nôtre était un amour. Il s’appelle Angelai et je peux vous transmettre son mail si jamais.

Le lendemain avec Angelai et son frère, nous sommes partis explorer les villages aux alentours de Mandalay. Un bonheur ! On a visité pas mal de provinces dont Sagaing. Tout était ultra ludique, les enfants ont adoré : du bateau, une balade en calèche. Notre chauffeur était ultra attentif aux besoins des enfants. il faut savoir que les birmans adorent les enfants.

Photographie – MDpix

Photographie – MDpix

Photographie – MDpix

BAGAN

Deuxième étape : Bagan, la ville des temples et des montgolfières. Juste avant de partir nous sommes allés visités le Palais Royal, très tôt. Idéal, il n’y avait personne.
N’hésitez pas à prendre un chauffeur jusque Bagan. Il nous a demandé 100 dollars pour 5 heures de route.

A Bagan, nous avons visité les temples en scooter électrique. Pas de panique, je n’avais jamais conduit un scooter de ma vie, et j’ai géré comme un chef. Les enfants ont adoré et ce que mon fils a préféré par dessus tout, c’est grimper sur les temples. Oui c’est permis, tout le monde grimpe pour admirer le coucher du soleil, un régal pour les yeux 🙂

Photographie – MDpix

Photographie – MDpix

Photographie – MDpix

KALAW

Étape suivante : Kalaw. J’avais très très envie de faire un trek, mais avec les enfants, j’appréhendais.

Nous sommes descendus à l’hôtel Railroad, excellent qualité prix, et juste à côté d’une air de jeu. Les enfants se sont fait pleins de copains.

Pour le trek, nous avons tout organisé directement depuis l’hôtel (puisqu’on ne peut pas réserver en avance) qui nous a très bien conseillé. Nous avons opté pour 2 jours de trek avec 2 guides particuliers, pour un prix complètement équivalent à un trek de groupe. Nous partons donc le lendemain avec nos 2 guides, des petits jeunes, adorables, qui ont beaucoup motivé les enfants bien que parlant un anglais très approximatif . On s’est arrêté quand on en avait besoin, nous avons super bien mangé et dormi chez l’habitant, où nous avons rejoins un groupe d’autres trekkeurs, ultra impressionnés par la performance des enfants. Mon 7 ans a marché 30 km le 1er jour et 25 le lendemain, oui oui et presque sans râler puisqu’il jouait avec notre guide. Repas et nuit chez l’habitant, on a reçu la « meilleure chambre » pour les enfants et tout s’est très bien passé. Je conseille l’expérience, nous avons rencontré plusieurs familles qui ont adoré cette expérience.

Photographie – MDpix

Photographie – MDpix

INLÉ LAKE

Etape la plus connue, Inlé Lake, nous avons fait la traditionnelle balade en bateau durant laquelle nous avons pu apercevoir les pêcheurs birmans … c’est vraiment très très beau 🙂 et tout à fait adapté pour des enfants.

YANGOON

Dernière étape birmane, Yangoon, l’unique attrait la grande Pagode recouverte d’Or. Il faut s’y rendre au coucher de soleil, en journée la chaleur est insoutenable. Nous en avons fait la mauvaise expérience et  nous y sommes retournés le soir (Le billet d’entrée étant valable toute la journée).

Photographie – MDpix

Photographie – MDpix

Retour en Thaïlande

Après ce long trip, nous avions aussi besoin de nous reposer un peu. Nous avons fait le choix de retourner en Thaïlande. Direction koh Chang, à 5h en bus de Bangkok, où nous avons séjourné au Serenity resort. La plage était très belle avec une couleur orange particulière et il y’a tout ce qu’il faut pour les enfants : piscine, jeux de plage et balançoires. Tout est accessible très facilement et c’est vraiment calme.

Photographie – MDpix


Must have en Asie avec des enfants

  • On trouve tout surtout en Thaïlande, pas besoin de s’encombrer avec des couches, petits pots etc
  • En Birmanie, ils ne mangent pas épicé, tout est à base de riz et très simple, aucun problème pour les enfants
  • Si vos enfants ne supportent absolument pas le bus etc, il y’a des aéroports à proximité de chaque lieu intéressant, c’est plus cher mais c’est faisable, nous avons opté pour la voiture, le mini van et le bus de nuit pour rejoindre Yangoon (12h)
  • Voyagez léger, vous pouvez faire laver votre linge à tous les coins de rues en quelques heures et pour rien du tout
  • Les birmans adoooooorent les enfants, un peu trop, ma fille n’en pouvait plus de se faire prendre en photo.
  • Nous n’emmenons jamais beaucoup de jouets, juste quelques-uns pour l’avion mais il y’a tellement de quoi faire sur place qu’ils ne s’en sont jamais ennuyés. Au pire, sur place, vous en trouverez sur place, cela ne coûte quasi rien 🙂

PS : Ne vous fiez pas à l’actualité, aux problèmes sanitaires etc ….. pas besoin de vaccins spécifiques et le système hospitalier est excellent en Thaïlande pour l’avoir testé : 4 points de suture pour mon grand lors de notre premier séjour.

Petite anecdote : l’actualité était très mauvaise quand nous avons décidé de partir en Birmanie, j’ai dit à ma maman que j’allais en Thaïlande. Arrivée à Mandalay, elle m’a dit « j’en étais sûre » …. ^^, en vérité, là où le touriste passe, il n’ y a aucun problème 🙂


Photographies – MDpix Photographer

RELATED POSTS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.