Magali Verhaeghe, super maman de Rose, 7 ans

portrait-maman-saylepompon-magali-verhaeghe-bordeaux-blog-famille-sundaygrenadine-2

Avec poésie et amour, Magali Verhaeghe nous murmure son histoire. Celle d’une enfant blessée qui s’est construite une vie d’adulte douce et légère. Celle d’une maman poule en adoration de sa petite Rose. Attachante et bouleversante, Magali nous emmène dans son petit univers où tout n’est qu’apaisement.

Avec ses mots et ses images, Magali nous livre de coeur à coeur son quotidien de maman

Parle-nous de toi…

« Je m’appelle Magali, j’ai 35 ans et je vis à Bordeaux depuis plus de 20 ans.

Je suis assistante projet au sein d’Erasmus+, et photographe freelance. Je vis avec mon amoureux Romain et ma fille Rose, et notre petit finnois de Laponie, Hatsu dans notre petit cocon à Bordeaux.« 

Ton quotidien de Maman

« Mon quotidien de maman est très speed et je n’ai pas le temps de m’ennuyer. Je fais mille choses en une journée, elles sont parfois beaucoup trop courtes pour la vie que je mène mais je ne sais pas faire autrement.

Nous aimerions juste trouver une maison à nous, plus grande avec un jardin pour que Rose puisse s’épanouir pleinement et que je puisse assouvir ma passion pour la décoration d’intérieur et avoir mon studio pour la photographie. C’est un projet que nous avons pour les mois à venir. »

Ta vision de la maternité 

« Je n’ai jamais eu d’idées préconçues ou toutes faites sur la maternité. Pour moi elle se vit différemment pour chacune d’entre nous.  Je l’ai donc vécu sereinement. Pour ma part tout a été très naturel dès le départ et très facile avec Rose.

Je pense que l’on fait comme on peut, du mieux que l’on peut avec le passé que nous avons. La seule véritable crainte que j’avais c’était de savoir si j’allais être capable de lui donner tout l’amour qu’elle méritait. Mais je suis une vraie mère poule donc de ce côté-là aucun problème.

Seulement la question s’est posée pour moi, car enfant j’ai subi la violence physique et verbale d’un beau-père, ma maman ayant également subi une enfance violente.« 

Magali Verhaeghe, Say le Pompon

Rose, 7 ans

« Rose est donc une petite fille INCROYABLE de douceur, de gentillesse. Elle est très coquine et maline.

Je suis très fière d’elle, car c’est une enfant sociable, polie et curieuse. Elle adore lire, dessiner et créer.

Elle a aussi des défauts qui font sa personnalité. Elle est très têtue (comme moi), n’aime aucun légumes et fruits (à mon grand regret) et est hypersensible (comme moi). Elle est aussi très rêveuse et tête en l’air. »

Qu’est ce qui a changé depuis que tu es Maman ?

« Rose a changé ma vie, et m’a rendu meilleure. Elle m’a permis d’être plus forte pour affronter les gens ou les choses. Je suis devenue plus patiente et j’ai appris que rien n’est jamais parfait et que l’on ne contrôle pas tout.

Pas de place pour l’égoïsme quand tu deviens maman, la priorité est ma fille quoiqu’il advienne. »

Qu’as-tu appris de ton rôle de Maman ?

« J’ai appris que je pouvais apporter beaucoup d’amour et de respect en tant que maman. . »

Bref, Maman c’est….
« Un rôle très important, celui d’une vie, ce n’est pas une partie gagnée d’avance, mais elle vaut de l’or.« 


Magali Verhaeghe
assistante projet et photographe

instagram  @saylepompon
blog – www.saylepompon.com


A SUIVRE…

Nos coups de coeur sur la boutique
Nos inspirations sur notre Pinterest

Suivez notre actualité sur instagram et facebook


LE MOT DE LA RÉDACTION

Si vous avez apprécié la lecture de cet article, vous devriez aimer aussi :

PETIT BEC, OLIVE MAMAN POULE DE 3 BAMBINS
ELODIE JELENA, SUPER HÉROÏNE ET MAMAN DE CHIARA
LOIS MORENO, SUPER HÉROÏNE ET MAMAN DE 3 ENFANTS
AUDREY FITZJOHN, MAMAN EXPAT’ EN NOUVELLE-ZÉLANDE


RELATED POSTS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.