Clémentine Marchal, Maman imparfaite de Camille et Jeanne

5 heures du matin. Il fait nuit, tout le monde dort encore dans la maison.

Pour le commun des mortels, c’est une heure indécente pour se lever si tôt. Pour moi, c’est devenu un rituel. Un café noir et hop, me voici déjà au travail. Entre une machine à faire tourner ou un lave-vaisselle à vider, je saute derrière mon ordinateur pour traiter quelques mails.

La marmaille ne tarde pas à se lever. 6h, tout ce petit monde s’agite. J’aime ces « Bonjour Maman, tu as bien dormi ? » et entendre résonner dans la maison leurs pias-pias aigus. Parfois les décibels s’envolent, on se fâche, on se presse, on se répète. C’est une gymnastique quotidienne usante. Répéter encore et encore les mêmes choses. Courir après le temps qui passe. Je ne sais pas vous mais parfois, j’ai l’impression d’être 10 dans ma tête. Maman, épouse, entrepreneur, gestionnaire de la paperasse, chef des courses et du ménage, planificateur de vacances, bureau des lamentations, clown, lieutenant.

Et malgré tout ça, je suis une mère imparfaite comme tant d’autres. Celle qui dès la grossesse culpabilisait déjà d’être une mauvaise Maman car oui j’ai détesté être enceinte. Mais pas un jour ne se passe sans que je bénisse le ciel d’être mère et d’avoir de si merveilleuses filles dans ma vie.

Photo – Clémentine Marchal

Photo – Clémentine Marchal

Camille a 11 ans. Elle est belle comme le jour, douce comme la lune. C’est une rêveuse, une férue d’équitation depuis ses 4 ans. Plus tard, elle veut dresser des chevaux. Avec elle, j’ai appris à être mère. J’avais 28 ans. J’étais tellement jeune dans ma tête et angoissée de mal faire les choses. Souvent je culpabilise d’avoir été une maman si peu confiante. Mais quand je la regarde, je vois une jeune fille bien dans ses baskets. Certes un peu bordélique, le « Range ta Chambre » est un concept totalement inconnu de la pré-ado. Sinon, je crois qu’avec Papa Ours nous avons fait de notre mieux pour qu’elle puisse s’épanouir.  Et ma foi, elle semble être sur la bonne voie.

Jeanne a 3 ans. Quand j’ai su qu’elle était là, je ne m’y attendais pas. J’avais 36 ans. Devenir de nouveau maman 8 ans plus tard, certaines en feraient des angoisses nocturnes. Et puis quand elle est arrivée, j’ai su que plus rien ne serait comme avant. Une immense plénitude m’a envahi. L’impression d’être enfin complète. Quand j’ai déposé ce petit être dans les bras de sa grande soeur, j’ai su qu’il était là le bonheur.

Photo – Clémentine Marchal

Photo – Clémentine Marchal

Jeanne était un bébé dormeur, malgré quelques coliques du nourrisson et un gros reflux, j’étais la maman la plus cool du monde. Je l’ai gardé en full time jusqu’à ses 15 mois. Elle dormait 6 à 7 heures par jour et faisait des nuits complètes dès 1 mois et demi. Un rythme totalement compatible avec ma vie de mumpreneur à la maison. En grandissant, Jeanne s’est affirmée. Têtue, solaire, drôle et parfois très capricieuse, on ne lâche rien mais ce n’est pas toujours simple. Ce petit bout de femme a tendance à me retourner comme une crêpe. Mais je me ravise car je sais qu’être trop permissive ne lui rendrait pas service.

Ce que j’ai appris de mon rôle de Maman ? Qu’absolument aucun amour n’était plus puissant que celui d’une mère pour son enfant. Que c’est aussi le rôle le plus prenant du monde et le plus passionnant. Que la petite enfance passe très vite et que je veux être là pour en profiter pleinement. Qu’un jour elles seront femmes et j’espère de tout mon coeur qu’elles seront heureuses. Et puis j’apprends à être moins sévère vis-à-vis de moi-même. Je n’essaie pas d’être parfaite car de toute manière ce n’est pas possible et puis my gosh ! qu’est ce qu’on s’ennuierait.

Bref, être maman c’est mettre de l’extra dans l’ordinaire …

Vous êtes vous aussi une Maman ou un Papa imparfait(e) ? Venez témoigner sur le Blog de Madame C de votre histoire. Ecrivez-nous à hello @ sundaygrenadine.fr

 

10 janvier 2018

RELATED POSTS

27 Comments

  1. Répondre

    Valentine

    12 janvier 2018

    Quelle maman!!! Tes filles ont bien de la chance de t’avoir comme maman, la meilleure des guides, des clowns, des amies, pour ces deux petites pimprenelles… J’aimerais tant prendre le temps comme toi de saisir avec tendresse leurs jeunes années… Mais ici tout va vite, ça crie, ça se bagarre, ça rigole et entre aller faire un tour de tracteur ou se laisser prendre en photo par maman…

    • Répondre

      Clémentine

      12 janvier 2018

      Oh je ne sais pas si mes filles ont de la chance ma Valentine. Car comme toutes les mamans, parfois je perds patience, je m’énerve, je boude. Et puis il paraît que je peux être super grognon quand je suis mal lunée. Papa Ours te confirmerait, ahahah. Mais bon je crois qu’on est toutes pareilles et qu’on fait au mieux. Tes petits gars, ont une chance inouïe d’avoir une maman comme toi, n’en doute JAMAIS <3
      Une merveilleuse année à toi et tes hommes !

  2. Répondre

    malotine

    12 janvier 2018

    Une jolie maman.
    Une jolie famille.
    Continuez à être vous <3

    Bel article Clémentine.

    Pour la blague… une fille qui dort 6 à 7h la journée… tu peux m’expliquer le secret… j’en rêve 🙂

    • Répondre

      Clémentine

      12 janvier 2018

      Merci Hélène <3
      Et oui bébé J était un bébé en or. Mais après 2 ans sans sommeil avec camille, je t’avoue que j’ai apprécié 🙂

  3. Répondre

    Céline de Monicault

    12 janvier 2018

    Clémentine…. <3 Merci! C’est si joliment écrit! Les 2 ans arrivent chez nous… le caractère s’affirme…et les chiens ne font pas des chats! Tu réchauffes mon coeur de maman! 🙂 xxx

  4. Répondre

    Fanny Tiara

    12 janvier 2018

    Très bel article ma Clem, tes filles sont des petits bonheurs que j’ai la chance de rencontrer de temps en temps. Ce soleil de Jeanne m’épatera toujours. Sans parler de la beauté et la douceur de Camille.
    Un bien beau trio de nanas !

    • Répondre

      Clémentine

      12 janvier 2018

      Oh merci Fanny Jolie <3
      On t’embrasse et on te souhaite une merveilleuse année 2018 !
      Reviens-nous bientôt !

  5. Répondre

    Lauriane

    12 janvier 2018

    Oh j’adore cet article, si joliment illustré 🙂 Je m’essaierai bien à cet exercice!
    Douce journée Clémentine.

    • Répondre

      Clémentine

      12 janvier 2018

      Et bien j’attends ton témoignage avec grand plaisir Lauriane 🙂

  6. Répondre

    Pamela

    12 janvier 2018

    Haaa mais oui je suis bien d’accord avec toi, être maman c’est le métier le plus prenant qui soit ! on le dit mais on ne s’en rend compte qu’une fois qu’on le devient !
    Et oui parfois j’ai la tête qui bouillonne d’avoir toutes les casquettes a porter heureusement papa est quand même bien là :p
    Et par contre pour ma part… nooon je ne pourrais jamais me lever a 5h du mat…ni même à 6h … hahaha
    Bravo en tout cas de savoir si bien gérer toutes les facettes de ta vie avec de si belles imperfections 😉

    • Répondre

      Clémentine

      12 janvier 2018

      Ahahahaha, Pam ! 5h du mat c’est un peu extrême, mais il faut bien ça pour pouvoir tout faire rentrer dans ma journée de folle dingue 🙂

  7. Répondre

    Héloïse

    12 janvier 2018

    Maman modèle..
    C est ce genre de témoignage si joliment dit qui donne envie d être à nouveau maman…
    La famille c est la vie !
    Merci pour tes mots.

    • Répondre

      Clémentine

      12 janvier 2018

      Oh Héloïse, je suis bien loin d’être une maman modèle ^^
      Mais il est vrai que mes petites pimprenelles passent avant tout le reste, du coup je leur donne tout ce que j’ai pas eu.
      La famille, c’est la vie <3

  8. Répondre

    Stephanie | bubblerock

    12 janvier 2018

    Etre une maman imparfaite c’est surtout etre une maman et en fait je me concentre surtout sur le fait d’etre la maman d’Axel malgré mes défauts et mes erreurs. Apres tout le plus important c’est de tout donner en amour et de toujours vouloir faire au mieux.
    C’est pas facile d’être maman et entrepreneur mais ce sont aussi des petites victoires quotidiennes.

  9. Répondre

    Lisa

    12 janvier 2018

    C’est un très bel article plein d’amour !
    Pour ma part, je suis maman grande débutante, je cogite beaucoup, cherche l’équilibre avec notre petit Marcel de 1 ans dans vraiment pas longtemps. C’est un sacré ouragan d’être maman !

  10. Répondre

    Elodie

    12 janvier 2018

    Encore un très bel article Clémentine !
    J’aime beaucoup ta sincérité, ta façon de te livrer, et ta façon d’aimer ta famille… Tu mènes tout ça d’une main de maître avec optimisme et bonne humeur même si tu es une maman imparfaite.
    De grosses bises

  11. Répondre

    Lois

    13 janvier 2018

    Qu’elles sont belles tes puces! Camille est vraiment magnifique, elle degage beaucoup de serenite et maturité. Maman imparfaite mais comblée ♡ gros bisous Clem

  12. Répondre

    Bilitis

    13 janvier 2018

    Quel bel article, et les photos de vos filles sont sublimes.
    Je me reconnais tellement dans cet article… Entrepreneuse et maman de 2 filles ,6 ans et 16 mois! Du sport! Mais tellement de bonheur malgré les courtes nuits, les bobos, les cris, le mode repeat (ahhh ça…) mais les sourires, les calins, les éclats de rires, les bisous mouillés et chaque découverte de la vie… c’est tellement magique! Mais comment faisions nous avant!!! Votre blog est super!

  13. Répondre

    Virginie

    16 janvier 2018

    Qu’elles sont belles ces photos de tes filles!
    Pas facile de mettre des mots sur la multitude de sentiments ressentis quand on est maman, je trouve. Mais ton texte est très beau.

  14. Répondre

    Julie de LEBÔME

    16 janvier 2018

    Hello Clémentine,
    J’ai tout simplement adoré cet article… non seulement tout y est si joliment décrit avec une justesse inégalable et je m’y retrouve tellement!
    Des bisous

  15. Répondre

    Eglantine

    17 janvier 2018

    Bonjour Clémentine,

    Ton article est si juste, pudique et plein de tendresse!
    Ton idée d’écrire un témoignage de maman imparfaite fait son chemin dans ma tête 🙂 Et je ne manquerai pas d’y parler de mon mari qui est, lui aussi, un super papa imparfait!

    Eglantine

  16. Répondre

    Planque

    24 juin 2018

    Clementine tes filles, vos filles sont magnifiques. Tu es une personne sincère, touchante. Ce que tu ecris est beau et je partage le même point de vue sur l’essentiel de la vie de famille.
    Morgane

    • Répondre

      sundaygrenadine

      25 juin 2018

      Merci Morgane, tes mots me touchent en plein coeur <3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.